Plantes médicinales, les 5 plus grosses erreurs

  • 13 Mars 2021

Si les plantes médicinales contiennent de nombreux actifs ainsi que des vitamines qui permettent au corps de mieux se régénérer, des bonnes pratiques sont à respecter pour éviter d'altérer ces vertus. S'il n'est pas nécessaire d'être un expert en herboristerie pour concocter une tisane ou une infusion à base d'une plante médicinale ou d'un mélange spécifique, quelques règles sont bonnes à connaître pour éviter de rater son breuvage. Zoom sur les 5 erreurs à ne pas commettre lorsque vous souhaitez vous adonner à la fabrication de remède en vous appuyant sur l'herboristerie.

Faire attention à la qualité des plantes achetées

La première erreur à ne pas commettre est de lorgner sur le prix des plantes médicinales et d'acheter des produits de piètre qualité. Une plante médicinale produite à la chaîne, entreposée en pleine lumière ou séchée sans précaution particulière perdra de ses actifs et de ses vitamines. Privilégiez donc les véritables herboristes ou faites vous-même votre récolte pour éviter des mauvaises surprises !

La deuxième erreur est de se tourner vers les plantes issues d'une culture conventionnelle au lieu de privilégier le bio. Bien souvent, pour augmenter la production et les récoltes, les agriculteurs utilisent des pesticides et des fongicides qui peuvent non seulement altérer la composition des plantes, mais aussi introduire des substances nocives pour l'organisme. Même si cela est plus cher, le bio est à privilégier.

Téléchargez notre ebook gratuitement

Faire attention à l'entreposage et à la préparation du breuvage

Si vous achetez des pétales ou feuilles séchées ou si vous cultivez vous-même vos plantes pour en extraire les bienfaits, sachez qu'il faut toujours conserver ses récoltes à l'abri de la lumière, dans un bocal hermétique. La plante médicinale risque sinon de s'altérer : c'est une des bases essentielles en herboristerie.

Autre élément à ne pas sous-estimer : le temps d'infusion. Pour que la plante puisse transmettre ses actifs à l'eau bouillante, il est conseillé d'attendre au minimum 10 minutes avant de servir. De plus, il est fortement conseillé d'infuser la solution dans un bocal avec couvercle pour éviter que les huiles essentielles volatiles ne se dispersent dans l'atmosphère.

Enfin, ne pas confondre la technique de l'infusion avec la technique de la décoction. Cette dernière consiste à faire bouillir à feu doux des fruits et des racines pendant 15 minutes dans une casserole. Il ne s’agit pas d’une infusion et cette technique risque de diminuer la qualité du breuvage.

Si vous souhaitez tout connaître sur les bonnes pratiques dans la technique de l'infusion et apprendre l'herboristerie sous toutes ses coutures, nous vous conseillons de visiter notre site : herboristerie-familiale.com !

Le Centre d'Herboristerie Familiale vous accompagne vers l'autonomie et vous aide à fabriquer de vos propres remèdes naturels : découvrez notre programme !

 

Pré-inscriptions ouvertes !