Fabriquer son macérât huileux

  • 12 Juin 2021

Le macérât huileux est une huile thérapeutique qui est issue de la macération d'une plante médicinale spécifique avec une huile végétale. Durant cette macération, les actifs de la plante sont transmis à l'huile qui va pouvoir ainsi les retenir et les protéger. Bien connu dans l'univers de l'herboristerie, le macérât peut être utilisé comme véritable substitut d'huile végétale pour cicatriser une plaie ou pour agir comme véritable anti-inflammatoire. Il peut être utilisé également comme huile de massage pour les bébés ou comme baume pour les fesses. Contrairement aux huiles essentielles, il n'y a aucun risque dans son utilisation y compris pour les femmes enceintes.

 

Les ingrédients pour fabriquer le macérât huileux

Afin de préparer le macérât, il vous faudra vous munir, au choix, de plantes, de graines, de fleurs, de racines ou encore de pelures d'agrumes. En ce qui concerne les plantes, vous pouvez opter pour le calendula (anti-inflammatoire et cicatrisant), la lavande (cicatrisante), la camomille (apaisante), l'arnica (anti-douleur) ou encore la centaurée bleuet (tonifiante). Optez de préférence pour une plante médicinale ou reconnue comme telle.

Au niveau des graines, des branches et des racines, vous pouvez vous tourner vers la guimauve (cicatrisante), le sapin baumier (antispasmodique), le thuya (antifongique) ou encore le café (tonifiant). 

Pour les plantes, prenez les plutôt fraîches que séchées, mais préférez dans ce cas une macération à chaud plutôt qu'à froid. En effet, l'eau contenue dans les plantes peut véhiculer des bactéries qui sont nocives pour l'organisme humain.

 

Téléchargez notre ebook gratuitement

 

Le principe de fabrication du macérât huileux

Passons maintenant à l'étape de fabrication de remède ou à la mise en pratique de la théorie de l'herboristerie.

Si vous souhaitez réaliser une macération à chaud, munissez-vous d'un pot Mason, insérez la ou les plantes que vous avez sélectionnées, puis verser l'huile sur les plantes pour les recouvrir entièrement. Dans une casserole, versez de l'eau puis portez le tout à ébullition en déposant le pot Mason pour une cuisson au bain-marie. Laissez chauffer le tout environ 2 heures puis filtrez l'huile en la mettant dans un contenant propre, en y indiquant la date de fabrication.

Pour la macération à froid, le concept est identique mis à part qu'il n'y a pas de bain-marie. Il faut laisser macérer environ 4 à 5 semaines en remuant le tout de temps en temps. Là aussi, il faut filtrer l'huile et verser le tout dans un contenant propre et daté.

Maintenant que vous savez tout sur le macérât, vous pouvez continuer à apprendre l'herboristerie et découvrir tous ses secrets en découvrant le site du Centre d'Herboristerie Familiale.

Pour découvrir tous les bienfaits de l'herboristerie, n'hésitez pas à vous télécharger notre ebook !

 

Pré-inscriptions ouvertes !